Okayama et son superbe jardin

Siège du pouvoir régional lors de l’époque Edo, Okayama est une ville-château connue pour son superbe jardin considéré comme l’un des trois plus beaux du Japon.

Les deux attractions principales, le jardin et le château

Le jardin Korakuen de la ville d’Okayama est considéré comme étant l’un des trois plus beaux jardins paysager du pays avec le Kenrokuen de Kanazawa et le Kairakuen de Mito. Situé à 25 minutes à pied de la gare d’Okayama, ce jardin est l’attraction principale de la ville. On peut y admirer de nombreux arbres tels que des pruniers, cerisiers ou encore des érables, ce qui en fait une destination appréciée au printemps et à l’automne.

Depuis le jardin Korakuen vous aurez une jolie vue sur le deuxième haut lieu d’intérêt de la ville, le château d’Okayama, surnommé le « château du corbeau » du fait de sa couleur noire à l’instar du château de Matsumoto. En grande partie détruit pendant la Seconde Guerre Mondiale, le bâtiment a été reconstruit en 1966. À l’intérieur de ce château à six étages, vous trouverez notamment un atelier de poterie Bizen-yaki, où vous pourrez confectionner ces poteries typiques de la préfecture d’Okayama, une exposition sur l’histoire du château, ou encore un stand de kimonos. Au sommet du château vous pourrez admirer la vue sur la ville et le jardin Korakuen en contrebas.

Outre ces deux attractions principales, s’il vous reste un peu de temps vous pourrez en profiter pour faire une balade le long du paisible canal arboré Nishigawa.

Les festivals d’Okayama

La ville d’Okayama est également connue pour être la ville berceau du conte japonais de Momotaro, un petit garçon né dans une pêche qui combattit un démon ! Vous trouverez donc quelques statues en hommage à ce fameux conte japonais, en particulier autour de la gare. De plus, en août, un festival coloré célèbre le conte avec des parades et danses populaires.

La ville d’Okayama est également réputée pour un autre festival, le Saidai-ji Eyo Matsuri, aussi appelé “Fête de l’homme nu”. Ce festival, vieux de 500 ans, est dédié à la chance et au bonheur. Dans le froid du mois de février, des hommes vêtus d’un simple pagne s’affrontent pour obtenir un des objets porte-bonheur lancés dans la foule par les prêtres.

Crédits photo : Office de tourisme de la préfecture d’Okayama

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chers clients,

Notre agence est fermée au public et nos conseillers sont joignables sur leur boîte mail habituelle ou à l’adresse : resa@destinationjapon.fr.

Une assistance téléphonique est assurée au 01 42 96 09 32 de 10h à 16h du lundi au vendredi.

À très vite,

L’équipe Destination Japon.