La préfecture de Kyushu est située sur la côte ouest de l’île de Kyushu, entre Kagoshima au sud et Fukuoka au nord. Le territoire de Kumamoto est couvert à plus de 20% par des parcs naturels, avec de nombreux volcans. La capitale éponyme était une cité d’importance à l’époque médiévale, et reste aujourd’hui la plus grande ville du département où se concentre la population. Elle est connue pour son château, actuellement en rénovation suite aux dégâts du tremblement de terre d’avril 2016 ainsi que son jardin Suizenji-jojuen qui reproduit en miniature les paysages de l’ancienne route du Tokaido (entre Tokyo et Kyoto). Le festival Hinokuni s’y déroule chaque année le 2 et 3 août.

Côté tourisme, la nature prend le pas sur l’histoire : le Mont Aso et sa chaîne de volcans associés offrent des terrains de jeux pour les amateurs de sport ou pour les photographes. Les sources thermales sont bien entendu présentes en nombre : Uchinomaki Onsen, Hitoyoshi Onsen, Kikuchi Onsen…la plus connue reste Kurokawa Onsen, située dans un écrin de verdure. Les îles rurales d’Amakusa, au large de Kumamoto, sont un havre de paix au calme.

– Kumamoto (capitale de la préfecture)
– Mont Aso
– Kurokawa onsen
– Iles Amakusa

En hiver, les températures sont comprises entre 1 et 13°C. La saison est sèche et le ciel dégagé dans l’ensemble.

Au printemps, le temps se réchauffe doucement et les 20 degrés sont atteints en avril. Les cerisiers fleurissent généralement fin mars-début avril.

En été, le temps est chaud et humide à partir du mois de juin, lorsque qu’arrive la saison des pluies. Les températures oscillent entre 25 et 35°C.

En automne, les températures restent agréables jusqu’à fin novembre. Pour admirer les paysages, la meilleure période est entre la mi-novembre et la fin novembre, sauf sur les hauteurs.

La ligne de Shinkansen de Kyushu passe à Kumamoto et dessert la capitale. Le réseau ferré est autrement peu développé, et suite au tremblement de terre de 2016 la ligne en direction du Mont Aso est interrompue. Le bus est un palliatif mais la voiture est l’option idéale pour explorer la préfecture.