Tokyo, capitale éclectique 

Découvrez la ville de Tokyo, capitale éclectique du Japon et ses quartiers hauts en couleurs.

Sommaire

Asakusa
Shinjuku
Shibuya et Harajuku
Ginza, Marunouchi et Tsukiji
Ikebukuro et Akihabara
Ryogoku
Odaiba
Ueno

Asakusa, le quartier traditionnel de Tokyo

Situé à trente minutes à pied de la gare d’Ueno, à l’est de la ville, le quartier d’Asakusa a su conserver son ambiance traditionnelle d’antan.

Vous y trouverez le plus ancien temple bouddhiste de Tokyo, le Senso-ji. Pour y accéder, il vous faut passer par l’une de ses trois grandes portes. La plus connue et impressionnante est la porte du tonnerre, Kaminarimon. Celle-ci mène directement au temple par la rue animée de Nakamise. Cette rue regorge de petites boutiques variées qui proposent de nombreux souvenirs traditionnels et snacks à prix abordable. À côté du bâtiment principal du temple Senso-ji se trouve une pagode haute de cinq étages.

Pour découvrir Asakusa d’une manière originale, pensez au pousse-pousse !

Shinjuku, centre névralgique de la ville

Shinjuku est le quartier des affaires de Tokyo. On y trouve de nombreux restaurants, boutiques, salles de jeu ainsi que Shinjuku Station, l’une des gares les plus empruntées au monde. Ce quartier très animé est le centre névralgique de la ville.

Du haut du 44ème étage du Tokyo Metropolitan Government Building, il est possible d’avoir une vue panoramique sur Tokyo et ses gratte-ciels. Par temps clair, il est même possible d’apercevoir le Mont Fuji !

Pour plus de calme et de verdure au milieu de ces nombreux gratte-ciels, direction le parc de Shinjuku Gyoen. À seulement une dizaine de minutes à pied de la bruyante gare de Shinjuku, ce parc offre une pause détente au cœur de la mégalopole Tokyoïte et permet de se relaxer dans trois jardins aménagés à la japonaise, à la française et à l’anglaise.

Pour continuer la visite on emprunte l’avenue Omotesando. Considérée comme les Champs Élysées de Tokyo grâce à ses boutiques de luxe, elle relie le quartier de Shinjuku à celui de Shibuya.

 

Shibuya et Harajuku

Juxtaposé au quartier de Shinjuku, Shibuya est un quartier jeune et dynamique. Une visite en soirée vous offre une immersion au cœur de hauts buildings aux façades illuminées par les néons de publicités diverses. Vous y rencontrerez des artistes de rue et pourrez faire du shopping dans les boutiques de mode de la célèbre tour Shibuya 109.

N’oublions pas de mentionner le petit quartier de Harajuku et sa fameuse rue Takeshita dori où défile la jeunesse « kawaii » affublée de tenues extravagantes et colorées. Un détour s’impose, que l’on soit simple curieux, amateur de cosplay, ou juste en quête d’une excellente crêpe.

Non loin de là se trouve le sanctuaire de Meiji-jingu et sa forêt de cèdres plantée à la main. Ce lieu sacré dédié aux âmes sacrées de l’empereur Meiji et de l’impératrice Shoken est situé dans le parc de Yoyogi dans le quartier de Shibuya. Un lieu hors du temps qui permet d’oublier, l’espace d’un instant, que l’on se trouve dans l’une des villes les plus denses du monde.

Autour de la gare de Tokyo : Marunouchi, Ginza et Tsukuji

Le quartier shopping de Ginza, au sud de la gare de Tokyo est connu pour ses nombreuses boutiques et restaurants de luxe ainsi que ses immenses centres commerciaux. Ce quartier historiquement construit sur le site de l’ancien Hôtel de la Monnaie de l’ère Edo (1603-1867), est également un pilier du théâtre Kabuki, le théâtre traditionnel japonais. Le Kabukiza, grande maison du Kabuki, y accueille des spectacles tout au long de l’année et propose également une galerie qui permet d’en apprendre plus sur ce style théâtral. Enfin, des tickets spéciaux permettent aux visiteurs d’assister à un acte pour découvrir le Kabuki.

Les week-ends et jours fériés, l’avenue principale du quartier est fermée à la circulation automobile et laisse donc entièrement place aux piétons.

Non loin du quartier de Ginza, se trouve le quartier de Tsukiji longtemps connu pour son marché aux poissons, qui a aujourd’hui déménagé à Toyosu, dans la baie de Tokyo. Toutefois, de nombreux restaurants et des marchés extérieurs s’y trouvent encore et permettent de goûter à de la street-food et de contempler des étals débordant de poissons, fruits et légumes exotiques.

Plus à l’ouest de la gare de Tokyo, le Palais Impérial propose une pause détente. Construit sur le site de l’ancien château d’Edo, le Palais est la résidence permanente de la famille impériale depuis 1869. Vous pourrez y admirer les douves encore présentes du Palais et vous promener dans son jardin japonais.

Enfin, la gare de Tokyo elle-même vous le coup d’œil. Ce bâtiment à l’architecture constituée de briques rouges abrite de nombreuses galeries commerciales souterraines.

 

Ikebukuro et Akihabara, la culture otaku

Les quartiers d’Ikebukuro et d’Akihabara sont les quartiers des mangas et de l’électronique de Tokyo.

Lieu emblématique d’Ikebukuro, le centre commercial Sunshine City abrite un aquarium, un observatoire au 60ème étage, un hôtel et de nombreux magasins comme le Pokemon Center Mega Tokyo.

Dans le quartier Akihabara vous trouverez des boutiques spécialisées dans les mangas, animes et figurines ainsi que des salles d’arcades. Après plusieurs sessions de jeu, il est possible de se rendre dans un maid cafe pour goûter à un gâteau “kawaii” dans une ambiance toute droit sortie d’un anime.

Ryogoku, le quartier des sumos

Le quartier Ryogoku de Tokyo est un haut centre du sport national japonais, le sumo. Situé dans ce quartier, le Kokugikan Sumo Stadium accueille trois des six tournois nationaux de sumo. Le Chanko-nabe, plat typique de ces sportifs, est disponible dans de nombreux petits restaurants aux alentours.

Ryogoku est également un quartier de l’artisanat. Vous y trouverez notamment le musée des sabres japonais, le musée Edo-Tokyo qui retrace l’histoire de la capitale et le Sumida Hokusai Museum qui propose des expositions sur les estampes japonaises.

Odaiba, l’île artificielle dans la baie de Tokyo

Le quartier d’Odaiba est une île artificielle dans la baie de Tokyo. Symbole de ce lieu où tokyoïtes et touristes viennent se distraire, la statue géante de Gundam d’une hauteur de 19.7 mètres. Ce quartier propose une variété de divertissements comme le Venus Fort, un centre commercial dans le style européen du 18ème siècle, une grande roue d’une hauteur de 115 mètres ou encore l’exposition TeamLab.

Odaiba offre un magnifique point de vue sur la baie de Tokyo et le Rainbow Bridge.

Ueno, le quartier familial

Le quartier de Ueno est renommé pour son zoo situé dans le parc d’Ueno. Celui-ci accueille de nombreuses espèces animales, les plus connus étant ses deux pandas géants. Le parc abrite également des musées dont le Musée National de Tokyo et différents temples. Il est très prisé lors de la période des cerisiers en fleurs.

La rue commerçante de Ameyoko se trouve également dans ce quartier. Ce marché haut en couleurs, en plein de cœur de Tokyo, offre divers produits à des prix très abordables.

Site de tourisme officiel de la ville de Tokyo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chers clients,

Notre agence est fermée au public et nos conseillers sont joignables sur leur boîte mail habituelle ou à l’adresse : resa@destinationjapon.fr.

Une assistance téléphonique est assurée au 01 42 96 09 32 de 10h à 16h du lundi au vendredi.

À très vite,

L’équipe Destination Japon.