La préfecture de Nagasaki est située au nord-ouest de l’île méridionale de Kyushu. Elle est composée de centaines d’îles et entourée sur trois côtés par les eaux, notamment de la mer de Chine orientale. L’économie de la région est centrée autour des ports avec la pêche, l’échange de marchandises et l’industrie navale. Nagasaki est située face à la Corée et à la Chine et les échanges avec ces pays ont toujours été importants. La région a aussi été le centre du christianisme japonais au 16ème siècle.

L’histoire se retrouve dans l’architecture, puisque la capitale éponyme de la préfecture possède un quartier chinois, un quartier hollandais, le quartier Glover Garden avec ses résidences occidentales ainsi que plusieurs églises catholiques dont l’église Oura. Hirado est un port historique à visiter. Ancienne île minière abandonnée, Gunkanjima est devenue célèbre après avoir servi de lieu de tournage au James Bond « Skyfall ».

Pour les amateurs d’espaces naturels, la péninsule de Shimabara est l’endroit idéal : on y trouve le parc national Unzen Amakusa avec son activité volcanique et ses sources thermales. Les îles Goto au large de la préfecture sont connues pour avoir été le refuge des Chrétiens persécutés et offrent une nature paisible avec petits villages, criques et plages ou encore des petites montagnes vallonnées.

– Nagasaki (capitale de la préfecture)
– Unzen
– Iles Goto

En hiver, le climat reste assez doux entre 4 et 13°C en moyenne, avec un peu de vent mais un ciel assez dégagé.

Au printemps, la floraison des cerisiers s’étend sur la période fin mars-début avril. Les températures se réchauffent courant mars et atteignent une vingtaine de degrés au mois d’avril.

En été, il fait lourd et humide, avec des températures entre 24 et 32°C. Il pleut beaucoup en juin et juillet.

En automne, le climat redevient agréable dans le courant du mois de septembre. Les paysages sont flamboyants en novembre.

Côté transport, la préfecture de Nagasaki est en retrait de la ligne de Shinkansen mais le train régional permet d’atteindre la capitale ainsi que les villes de la préfecture. Le réseau de bus complète assez bien le maillage. Les ferrys permettent de circuler entre les îles. La voiture est utile pour découvrir le côté campagne de la région ou s’affranchir des fréquences parfois faibles des transports en commun.