Préfecture de KYOTO : patrimoine historique et paysages insoupçonnés


La préfecture de Kyoto est située au cœur du Kansai, à l’est de la préfecture d’Osaka et au nord de Nara et s’étend sur sa partie nord jusqu’à la mer du Japon. La ville de Kyoto est la plus visitée du Japon, avec Tokyo. Siège du pouvoir impérial pendant plus de 1000 ans, le patrimoine culturel y est omniprésent, avec plus de 1000 temples, de nombreux jardins, le quartier historique de Gion, le château de Nijo, Arashiyama en banlieue ouest… la liste est longue. Au sud de la ville, Uji et son thé à l’appellation contrôlée valent le détour. Dès que l’on quitte la ville de Kyoto, la campagne devient omniprésente. Les villages paisibles de Kibune, Kibura et Takao, le Mont Hiei et ses temples, Kurama onsen, puis la célèbre baie d’Amanohashidate et le village pittoresque de Ine contrastent fortement la dense capitale historique.

Le festival de Gion qui se tient en juillet, à Kyoto est le plus connu du Japon. La ville accueille de nombreux autres festivals, parmi lesquels le Aoi Matsuri à la mi-mai et le Jidai Matsuri en octobre.

Site de l’Office de Tourisme de Kyoto

Passez votre souris sur la carte pour découvrir le nom des villes et sites touristiques. Cliquez pour plus d’informations.

– Kyoto (capitale de la préfecture)
– Amanohashidate
– Miyama
– Uji

En hiver, il fait froid, entre -3 et 7°C. Le temps est venteux et dégagé en janvier-février. Il neige peu.

Au printemps, les fleurs de cerisier apparaissent à la toute fin du mois de mars et se prolongent début avril.

En été, il fait chaud et humide. La ville de Kyoto a une atmosphère particulièrement oppressante car elle est située dans une cuvette. La moyenne de température est comprise entre 25 et 32°C.

En automne, Kyoto se pare des couleurs flamboyantes pour le mois de novembre et jusqu’à début décembre.

Le Shinkansen en provenance de Tokyo s’arrête à Kyoto avant de continuer à Osaka. Le réseau ferré secondaire permet l’accès à la plupart des sites touristiques en dehors de Kyoto-ville. Seuls les villages les plus éloignés en campagne nécessitent l’utilisation de la voiture. La ville de Kyoto se parcourt principalement en bus.