La préfecture d’Okayama est située entre celles de Hyogo et Hiroshima et borde elle-aussi la mer Intérieure de Seto. C’est un carrefour ferroviaire, entre Osaka, Hiroshima et la porte d’entrée pour l’île de Shikoku. Le chef-lieu Okayama est connu pour son château et le jardin Korakuen, considéré comme l’un des trois plus beaux jardins du pays. La ville a pris son essor pendant l’époque Edo (1603-1868) durant laquelle elle fut un centre politique puissant.

En banlieue d’Okayama-ville se trouve Kurashiki, ancienne ville commerçante très bien préservée autour de son canal. Les amateurs de poterie ne manqueront pas Bizen, et Okayama est aussi un centre textile avec la confection de jeans. La plaine de Kibi est un terrain de jeu idéal pour les cyclistes, et la ville-château de Bichu-Takahashi sur son promontoire montagneux, de même que les petites îles de la mer Intérieure complètent le panorama touristique de la région. Okayama comporte également de nombreuses îles, entre autres l’île aux chats Manabeshima ou encore l’île aux chiens Inujima qui accueille aujourd’hui des vestiges industriels mêlés à des installations artistiques contemporaines.

– Okayama (capitale de la préfecture)
– Kurashiki
– Inujima
– Bizen
– Bitchu-Takahashi
– Plaine de Kibi

Les hivers sont froids, dégagés et venteux à Okayama. Il fait entre 2 et 13°C en cette saison.

Le printemps est agréable, les températures commencent à se réchauffer doucement dans le courant du mois de mars et les cerisiers fleurissent habituellement fin mars-début avril.

L’été est chaud et humide comme dans les préfectures voisines. Les températures varient habituellement entre 25 et 35°C.

L’automne arrive courant octobre et les feuilles d’érable s’observent à partir de la mi-novembre. Les températures se maintiennent en dessus de 10°C jusqu’à fin novembre.

Okayama est facilement accessible en Shinkansen. Comme de nombreux départements au Japon, un réseau secondaire permet d’atteindre la côte et certaines villes du département, et les bus prennent le relais pour les zones moins visitées. Une exploration en détail du nord d’Okayama nécessite la voiture.