Préfecture d’HIROSHIMA : mémoire et nostalgie en bord de mer


La préfecture d’Hiroshima est située en bordure de la mer Intérieure de Seto, dans la région Chugoku. La ville éponyme est connue pour les évènements qui s’y sont déroulées pendant la guerre, et a été entièrement reconstruite, y compris ses sites historiques. Hiroshima fut historiquement un port commercial d’importance au Japon, et aujourd’hui reste la ville la plus importante de la région.

En dehors du mémorial de la paix, le tourisme gravite principalement autour de l’île de Miyajima et du sanctuaire d’Itsukushima, classé à l’UNESCO. Les autres sites d’importance incluent le petit port pittoresque de Tomonoura et la ville d’Onomichi avec ses temples. Onomichi est également le point de départ de la piste cyclable Shimanami Kaido qui traverse les îles de la mer Intérieure. Côté nature, le nord de la préfecture est occupé par une campagne japonaises traditionnelle, et les gorges de Sandankyo et de Taishakukyo.

Chaque année à la fin août, un grand spectacle pyrotechnique est tiré à Miyajima.

Site Officiel de la préfecture d’Hiroshima

Passez votre souris sur la carte pour découvrir le nom des villes et sites touristiques. Cliquez pour plus d’informations.

– Hiroshima (capitale de la préfecture)
– Miyajima
– Onomichi
– Piste cyclable Shimanami Kaido
– Tomonoura
– Gorges de Sandankyo

En hiver, il gèle rarement à Hiroshima, avec des températures comprises entre 0 et 15°C, mais la proximité de la mer accentue la sensation de froid les jours de vent et de pluie.

Au printemps, la floraison des cerisiers se produit au tout début du mois d’avril. Le climat est plutôt chaud et agréable au mois de mai, entre 20 et 25°C.

En été, le temps est chaud et humide, et les températures peuvent être difficiles à supporter, jusqu’à 35°C à l’ombre.

En automne, les températures redeviennent agréables au mois d’octobre. Les feuilles d’automne sont présentes dans la préfecture autour du 20 novembre.

Hiroshima est accessible depuis Kyoto et Osaka via la ligne de Shinkansen qui longue la mer Intérieure de Seto. Le réseau régional, les bus et les ferrys permettent l’accès aux autres sites touristiques. Pour découvrir le nord de la préfecture et les gorges, la voiture est la seule option possible.