Préfecture dE GIFU : MONTAGNES, VILLAGES ET SOURCES CHAUDES


Gifu est enclavé au centre de l’île de Honshu, dans les Alpes japonaises. La préfecture est essentiellement montagneuse et rurale. Située entre l’ouest et l’est du Japon, les routes marchandes l’ont traversé pendant des siècles, traversant les vallées. Certaines zones de la région sont cependant restées isolées jusqu’au 20ème siècle. La préfecture fut le centre de production des sabres au Japon.

Parmi les sites touristiques les plus connus, la vieille ville de Takayama qui s’est enrichie grâce à l’exploitation du bois, et le village aux toits de chaume de Shirakawa-gô, classé à l’Unesco. D’autres petites villes typiques justifient un détour, notamment Gujo-Hachiman et Furukawa. Côté onsen, direction la station thermale d’Okuhida en montagne. Les activités alpines peuvent bien entendu se pratiquer dans la préfecture de Gifu.

À noter que la pêche au cormoran, esthétique tout autant que surprenante, se pratique dans la ville de Gifu de mai à octobre. Takayama est le théâtre de deux grands festivals annuels, l’un au printemps le 14 et 15 avril, l’autre en automne, les 9-10 octobre.

Site Officiel de la préfecture de Gifu

Passez votre souris sur la carte pour découvrir le nom des villes et sites touristiques. Cliquez pour plus d’informations.

– Takayama
– Shirakawa-go
– Gujo-Hachiman
– Furukawa
– Okuhida
– Gifu (capitale de la préfecture)

En hiver, il fait très froid, entre -6 et 6°C en moyenne mais les températures peuvent descendre bien plus bas en altitude. La couverture neigeuse est importante sur une grande partie de la préfecture.

Au printemps, l’hiver se prolonge jusqu’à fin mars, voir mi-avril pour les sites en altitude. Pour observer les cerisiers, il faut se rendre à Gifu à partir du 20 avril.

En été, le temps est chaud et humide. Les variations sont toutefois importantes, avec une atmosphère étouffante à Gifu-ville mais plus agréable au fur et à mesure que l’on prend de la hauteur.

En automne, les feuilles prennent leurs couleurs chatoyantes dès la mi-octobre et jusqu’à la fin novembre, en fonction de l’altitude.

La préfecture de Gifu est accessible avec le train régional pour les villes principales, en tenant compte de la fréquence. L’utilisation du bus ou de la voiture est pour ainsi dire inévitable pour découvrir les paysages de montagne.