Situé à l’ouest de Tokyo, dans la région du Chubu, Yamanashi est enclavée dans les terres, composée à 78% de forêts et entourée de montagnes, avec des sommets dépassant les 3000 mètres. Le Mont Fuji, le plus haut sommet du Japon culminant à 3776 mètres, est situé à cheval entre les deux préfectures de Shizuoka et de Yamanashi. Pour faire l’ascension jusqu’au sommet en été, le versant nord du volcan situé à Yamanashi est le chemin le plus emprunté. A la base du Mont Fuji, on trouve la mystérieuse forêt de Aokigahara. La culture des fruits est très importante dans la préfecture, qui produit la moitié du vin au Japon grâce à ses vignes.

Les touristes viennent à Yamanashi pour profiter de la nature. La région des 5 lacs à Kawaguchi-ko, au pied du Mont Fuji, est très prisée pour ses onsen et le panorama sur la montagne. Parmi les activités nature proposées, les chemins de randonnée, la pêche ou encore le bateau. A voir également, les grottes formées par les éruptions du Mont Fuji et la pagode Chureito. Le parc d’attraction Fuji Q Highland est renommé pour ses montagnes russes vertigineuses, sensations fortes garanties. Chaque année en avril, le festival Fuji Shibazakura permet d’admirer les cerisiers-pelouse. Les nombreux parcs de la région, dont celui de Chichibu-Tama-Kai ou encore de Yatsugatake Chushin-Kogen, proposent également des alternatives en écotourisme ou la possibilité de pratiquer de nombre d’activités alpines, été comme hiver.

– Mont Fuji
– Kawaguchiko

En hiver, il neige dans les montagnes. La température varie entre -6°C et 13°C mais peut descendre bien plus bas dans les montagnes.

Au printemps, le temps ne se réchauffe pas avant la fin du mois de mars. Les cerisiers fleurissent à la mi-avril.

En été, le temps est chaud et humide, mais les températures deviennent plus agréables avec l’altitude. Il peut geler au sommet du Mont Fuji même en été, mais les températures sont généralement comprises entre 20 et 30°C dans le reste de la préfecture.

En automne, il est possible d’admirer les paysages automnaux entre la mi-octobre et la mi-novembre, en fonction de l’altitude.

Côté transport, le train permet d’accéder à Kawaguchi ainsi qu’aux villes de la région. Dans les parcs, la route prend le relais avec les bus locaux. La voiture est vivement conseillée pour explorer la préfecture en dehors de la zone des 5 lacs.