Koyasan, mont sacré du bouddhisme

Le Mont Koya ou Koyasan vous accueille dans la préfecture de Wakayama pour un regard différent sur le Japon, au travers d’une nuit en temple avec repas végétariens des moines, visite du grand cimetière Okuno-in et cérémonie bouddhiste matinale.

Ce massif montagneux est le berceau du bouddhisme Shingon, introduit au Japon en 805 par le moine Kukai, plus connu sous le nom de Kobo Daishi. Personnalité importante dans la sphère bouddhiste, il fit construire le complexe de temple Garan au Mont Koya. Aujourd’hui inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, le Mont Koya comprend 117 temples.

Chemins de pèlerinage

Le Koyasan est le point de départ de chemins de pèlerinage tels que celui de Kohechi. Ce chemin fait partie des sept chemins de pèlerinage collectivement appelés Kumano Kodo. Ces routes sont inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Le Mont Koya est également la dernière étape du pèlerinage des 88 temples de Shikoku.

Lieux sacrés

La plongée dans l’atmosphère spirituelle commence dès l’arrivée au Mont Koya avec un passage par l’imposante porte à deux étages « Daimon ».

Le temple Garan, site de la première construction du complexe, fait partie des temples majeurs à visiter au Mont Koya. Toutefois, le temple principal est le Kongobu-ji. Il se distingue par ses magnifiques portes coulissantes et son majestueux jardin de pierres, le Banryutei, le plus grand du Japon.

Le lieu le plus sacré du Mont Koya est le grand cimetière Okuno-in. Après une marche de 2 km sur un chemin entouré de cyprès (dont certains sont plusieurs fois centenaires) et de nombreuses tombes de fidèles ou seigneurs ayant voulu partager l’éternité au côté de Kobo Daishi, vous trouverez le mausolée de ce dernier.

Ce cimetière est le plus grand du pays !

Passer une nuit en temple à Koyasan

Le Koyasan est également un lieu recommandé pour expérimenter la nuitée dans un temple.  Parmi l’un des 52 temples proposant un hébergement, vous pourrez découvrir la vie monastique Shingon et si vous désirez, assister à la prière matinale. Plus calme en soirée, le Mont Koya retrouve son ambiance mystique à la nuit tombée. Cette nuitée permet également de goûter à la cuisine végétarienne des moines, appelée Shojin-ryori.

Pour aller plus loin dans l’expérience, rendez-vous au Taishi Kyokai. Vous pourrez participer à l’une des différentes sessions proposées telles que la copie de sutras ou l’apprentissage des dix préceptes de la conduite des moines.

En savoir plus

Laisser un commentaire

Chers clients,

Notre agence est fermée au public et nos conseillers sont joignables sur leur boîte mail habituelle ou à l’adresse : resa@destinationjapon.fr.

Une assistance téléphonique est assurée au 01 42 96 09 32 de 11h à 15h du lundi au vendredi.

À très vite,

L’équipe Destination Japon.