• Nourriture •

Nourriture :             

La nourriture japonaise est réputée dans le monde entier pour son goût et ses valeurs nutritives. Elle est notamment inscrite dans la liste des patrimoines culturels immatériels de l’UNESCO. Les plats autres que les sushis, brochettes et nouilles sont encore parfois difficiles à trouver en France. Vous trouverez ici une liste de ce que vous pourrez manger au Japon. Bien entenu il y a bien d'autres.

Plats :     
 

Sashimi :  Tranche de poisson cru                                                                                                                    

                                                                                  
 
• Onigiri (Omusubi) : Grosse boulette de riz triangulaire enveloppée d'une algue séchée. Il s'agit plutôt d'un en-cas pratique pour les pique-nique par exemple, c'est donc l'équivalent du sandwich en Occident. Elles sont le plus souvent fourrées d'un umeboshi (prune salée), sinon de saumon ou de thon.
 
• Sushi : boulette de riz vinaigré recouverte d’une tranche de poisson cru ou de fruits de mer                       
 
• Makizushi : sorte de sushi dont le riz vinaigré et les autres ingrédients sont enroulés dans une feuille d’algue nori.
 
• Bento : Les bento sont des repas rapides, principalement contenu dans une sorte de coffret ou une petite boite. Si on peut associer cela à la nourriture occidentale, il serait comparé aux sandwichs. 
 
• Misoshiru : soupe composée d’eau, de miso et de dashi, dans laquelle on peut ajouter de l'algue wakame séchée, réhydratée et coupée en carrés, du tofu, du bœuf bouilli émincé en fines lamelles, de la ciboule, des rondelles d'œufs cuits, de la sauce soja, etc…
 

• Yakitori : brochettes de petite taille cuites sur un grill. Elles sont traditionnellement à base de poulet.

 
• Gyoza : Raviolis grillés fourrés au porc, au poulet ou aux légumes                                                         
 
• Korokké : Croquette de pomme de terre mélangée avec de la viande de bœuf hachée et de l'oignon cuit. On la trouve souvent assaisonnée (au curry par exemple) ou avec d'autres garnitures : potiron, crème avec crevette ou crabe, végétarienne...
 
• Takoyaki : "pieuvre grillée", spécialité d'Osaka qui se présente sous forme de 6-10 boulettes de pâte à crêpe contenant des petits morceaux de poulpe, cuites en moule. Il est généralement vendu en kiosque pour être emporté ou consommé rapidement sur place.
 
• Tempura : Assortiment de beignets très digestes, de crevettes et de divers légumes. Il s'agit d'une version plus légère d'une technique de friture introduite pas les missionnaires jésuites espagnols et portugais au XVIème siècle
 
• Tonkatsu : Porc pané et frit accompagné d'une sauce épaisse                                                                
 
• Katsudon : bol de riz chaud surmonté de tonkatsu  (tranche de porc d'abord panée, puis cuite avec un œuf battu)
 
• Udon : Pâtes préparées avec de la farine de blé, mélangée à de l'eau et du sel. Leur taille varie de 2 à 4 mm de largeur et peuvent se consommer chaudes ou froides
 
• Soba : Pâtes préparées avec de la farine de sarrasin mélangée à de l'eau. Leur taille varie de 1 à 2 mm de largeur et peuvent se consommer chaudes ou froides
 
• Ramen : Pâtes dans un grand bol de bouillon (d'os de porc, poulet ou de sel tout simplement) accompagnés de menma (pousses de bambou épicées) et d'algues séchées
 
• Okonomiyaki : "Grillade de ce que vous voulez" Sorte de crêpe-omelette à la farine de sarrasin et de poissons séchés composé de "ce que vous voulez" (chou chinois, porc, calamar, crevette, kimchi, etc) le tout en lamelles ou morceaux et aspergé de sauce à base de vinaigre de saké et miel. Le Monjayaki diffère de l'okonomiyaki par sa pâte plus coulante. 
 
• Curry japonais : Curry à la japonaise au goût plus doux et moins épicée que son équivalent indien, servi habituellement sur un bol de riz, dans un bol de udon ou fourré dans un pain.
 
• Donburi : Il s’agit d’un plat atypique japonais. C’est un grand bol de riz sur lequel on ajoute toutes sortes d’ingrédients, de garnitures. Ainsi il existe différentes sortes de donburi : Katsudon (porc pané), oyakodon (poulet œuf), gyudon (lamelles de bœuf), unagidon (anguille grillée), tendon (tenpura), kimuchidon (avec du « kimchi » coréen).
 
• Karaage : C’est une technique de cuisine japonaise où des ingrédients variés (la plupart du temps de la viande ou du poisson) sont frits dans de l’huile. Ils sont généralement marinés dans de la sauce soja, du gingembre et de l’ail.
 
• Shabushabu : variante japonaise de la fondue chinoise. Shabu-shabu est l’onomatopée japonaise correspondant au bruit de la viande plongée dans le bouillon chaud. Le shabu-shabu traditionnel utilise de fines tranches de bœuf, mais le porc est parfois aussi utilisé. La viande est accompagnée de tofu et de légumes comme le chou chinois et les champignons shiitake, et certains ajoutent des udon. Les ingrédients sont plongés dans le bouillon en ébullition puis trempés dans deux sauces froides.
 
• Sukiyaki : proche du shabushabu, c’est un plat familial, une sorte de fondue (ou ragoût), dans lequel on trempe du bœuf et des légumes crus dans une sauce warishita composée de mirin, de saké, de shoyu et de sucre. Chacun fait cuire les aliments de son choix dans la marmite puis les trempe dans un petit récipient individuel dans lequel un œuf a été cassé et battu.


Aliments           

• Gohan (kome) : Riz japonais cuit. Considéré comme l'équivalent du pain en Occident.

• Karashi : Moutarde japonaise

• Miso : Pâte fermentée, à haute teneur en protéines, de goût très prononcé et salé. De couleur beige ou jaune pâle à brun chocolat foncé, sa texture ressemble à celle d'un beurre de noix (arachide ou amandes, par exemple). 

• Nori : Feuille d'algue séchée, s'utilise souvent avec le riz.

• Saké : Alcool de riz, produit comme la bière par fermentation répétée.

• Shôyu : Sauce de soja. Condiment liquide obtenu à partir d'une fermentation d'un mélange de soja, de blé et de sel.

• Su : Vinaigre de riz

• Tofu : Sorte de fromage, diététique et extrêmement riche en protéines, préparé à partir du jus extrait d'une purée de soja. 

• Togarashi : Piment rouge séché

• Umeboshi : Prunes saumurées (donc salées) sèches et très acides (cueillies vertes). Certaines sont sucrées car mûres mais les Japonais les préfèrent acides.

• Umeshu : Alcool de prune

• Wagyu : fait référence à plusieurs races de bétail japonais, dont celle qui produit le fameux bœuf de Kobe.

• Wakamé : Algue de culture

• Wasabi : Racine verte de la plante du même nom, sorte de raifort japonais utilisé comme de la moutarde et au goût extrêmement fort. 

Traditions              

• Le café n'est pas très appréciable au Japon, il est conseillé d’en emmener depuis la France.

• Les japonais mangent très souvent à l'extérieur de chez eux car il existe bon nombre de restaurants peu chers (les fast-foods, les Family-restaurants, les Izakaya, ou achat de plats cuisinés dans les konbini (supérette ouverte 24h/24) ou supermarchés)

• Le grignotage durant la journée est de plus en plus répandu : en-cas (onigiri, takoyaki, glaces, part de gâteau dans un café, crêpes sophistiquées et extrêmement sucrées, etc.)

• Les Japonais consomment souvent des boissons alcoolisées avec des collègues de travail. Les Izakaya sont des endroits où l'on se rend le plus fréquemment pour consommer de l'alcool. La boisson alcoolisée préférée est la bière, qui représente plus de la moitié des ventes au détail. Tradition japonaise oblige, le saké arrive au deuxième rang des boissons alcoolisées les plus populaires. Les boissons rafraîchissantes les plus répandues sont les boissons à base de thé sans sucre.

• Plus les restaurants japonais sont typiques, moins ils disposeront de chaises, conformément aux habitudes ancestrales des japonais. (Assis sur un coussin sur tatami, face à une table basse)

• Les plats japonais se mangent avec des baguettes, mais il est possible de demander une fourchette, un couteau et une cuillère s'il le faut.

• Le petit-déjeuner typiquement japonais est composé essentiellement de bol de riz, d'un poisson grillé, d'un œuf cru et d'une soupe miso

• Ne soyez pas choqué si vous remarquez que les japonais aspirent les pâtes en faisant beaucoup de bruit, c'est une tradition japonaise concernant les nouilles. 

A ne pas faire :

• Planter ses baguettes dans le riz (Rituel funéraire)

• Manger dans la rue (sauf une glace) ou pire dans les transports en commun sauf dans les trains.

• S'asseoir en orientant les pieds vers quelqu'un ou de tendre ses jambes lorsque l'on est assis par terre.

• Faire des gestes brusques et de parler fort