• Calendrier •

Jours feriés

Le Japon est le pays qui compte le plus de jours fériés dans le monde.

Vous trouverez ici un récapitulatif de ces événements.

Janvier :            

1er : Ganjitsu : le Jour de l'an
Beaucoup de commerces sont fermés jusqu'au 3-4 janvier

2ème lundi de Janvier : Seijin no hi : jour de l'accès à la majorité 

Février :

11 : Kenkokukinenbi : jour de la fondation du Japon

Mars :

20 ou 21 : Shunbun no hi : jour de l'équinoxe de printemps

Avril :   

29 : Showa no hi : jour de showa (on commémore le jour de l’anniversaire de l’empereur Hirohito)

Mai :

3 : Kempo kinenbi : commémoration de la constitution

4 : Midori no hi : jour de la verdure

5 : Kodomo no hi : jour des enfants : Même si cette fête est de nos jours consacrée à tous les enfants, elle célèbre plus particulièrement les garçons. On suspend des feuilles de shōbu et de yomogi aux portes des maisons pour conjurer le mauvais sort. Tous les enfants prennent des shōbu-yu (bains d'iris). Ils peuvent aussi déguster des pâtisseries traditionnelles préparées pour l'occasion telles que les kashiwa-mochi et les chimaki. Les familles ayant des garçons exposent une gogatsu ningyō (poupée de mai) dans le tokonoma (alcôve) de la maison. Cette fête est également liée à la carpe koï, qui en est devenu le principal symbole, par le biais des koi nobori (littéralement « bannière carpe »), des manches à air en forme de carpes qui représentent la force et la persévérance.

Golden Week : La golden week  qui est une succession de 4 jours fériés : le 29 avril, le 3, 4 et 5 mai. De ce fait, la majorité des japonais prennent leurs vacances à cette période. Les lieux touristiques du Japon ainsi que les moyens de transports sont alors bien souvent bondés, et les prix des services augmentent.

Juillet :

3ème lundi de Juillet : Umi no hi : fête de la mer 

Aout :

11 : Yama no hi : fête de la montagne (à partir de 2016) 

Obon (fête des morts) : se déroule généralement du 13 au 16, mais les dates peuvent varier légèrement suivant les régions. Comme les Japonais prennent leurs vacances pour cette fête, il y a beaucoup de monde sur les lieux touristiques, comme pour la Golden Week.

Septembre :

3ème lundi de septembre : Keiro no hi : fête de Respect pour les Personnes Agées

22 ou 23 : Shunbun no hi : jour de l'équinoxe d'automne 

Silver week : Les entreprises font le pont autour des jours fériés proches de septembre. C’est l’équivalent d’une petite golden week.

Octobre : 

2ème lundi d'octobre : Taiiku no hi : jour de la Santé et du Sport

Novembre : 

3 : Bunka no hi : jour de la culture 

23 : Kinrokansha no hi : fête du travail. C’est l’équivalent japonais de Thanksgiving. Il est dédié au respect des travailleurs et à la célébration de la production, au cours duquel on exprime sa gratitude envers les autres. De nombreuses manifestations sont organisées dans tout le pays pour remercier ceux et celles qui participent à la prospérité du Japon.

Décembre :

23 : Tenno Tanjobi : anniversaire de l'empereur 

 


Spécificités japonaises

Quelques précisions :

Lorsqu'une fête nationale tombe un dimanche, le lundi suivant est férié.

Lorsqu'un jour se trouve entre deux fêtes nationales (à l'exception des dimanches et des lundis dont nous venons de parler) il devient également férié. Cette règle est applicable au 4 mai par exemple.

Les japonais ne fêtent pas Noël, ainsi le 25 décembre n'est pas férié. 

Entre le 28 décembre et le 3 Janvier, les administrations et les musées sont fermés.

Le Hina Matsuri :

Cette fête, qui se déroule le 3 mars, est la « fête des poupées ». Elle est consacrée aux petites filles. Les jours précédant cette date, les petites filles japonaises exposent de précieuses poupées posées sur des petites estrades à plusieurs niveaux. Ces poupées spéciales, qui se transmettent de génération en génération, sont rangées dans un carton tout le reste de l'année. Elles représentent des personnages de la cour impériale de l'ère Heian.

La saint-Valentin au Japon : 

Dans un premier temps, les femmes (uniquement elles) offrent des chocolats aux hommes, le 14 février de chaque année. Puis, un mois plus tard, les hommes qui ont reçu des chocolats vont avoir l'opportunité d'offrir aux femmes un cadeau en retour, durant le white day, célébré le 14 mars. En guise de présent, les femmes reçoivent du chocolat blanc, des bijoux ou de la lingerie (de couleur blanche). L'absence de cadeau en retour doit être considérée comme le signe d'un amour unilatéral.

Cette liste n'est pas exhaustive, en effet il y a également beaucoup de fêtes locales et de matsuri (festivals) dans tout l’archipel. 


La floraison des cerisiers

Le cerisier (sakura) a toujours été un symbole de beauté éphémère au Japon et est étroitement associé aux samouraïs et aux bushi (chevaliers en armure chargés de la protection des clans familiaux religieux. C'est cette proximité avec la noblesse religieuse qui est à l'origine de leur nom de « guerrier gentilhomme »).

La vie était considérée comme belle et courte, un peu comme une fleur de cerisier.
La floraison des cerisiers a de tout temps inspiré les artistes japonais (littérature, peinture, estampe, kimonos).
De nos jours, la symbolique de la fleur est toujours omniprésente, non seulement dans les arts mais aussi sur les uniformes des policiers et militaires (pendant les grandes guerres, le gouvernement encourageait les Japonais à croire que l'âme des soldats morts au combat se réincarnait en fleurs de cerisier).
La floraison commence à Okinawa en janvier et atteint généralement Kyoto et Tokyo à la fin du mois de mars ou en début d'avril. Puis, elle progresse vers le nord pour atteindre Hokkaido quelques semaines plus tard. Les Japonais prêtent une grande attention aux prévisions fournies pas l'Agence Nationale de Météorologie.
Ils pourront ainsi aller dans les parcs, les autels et les temples en famille ou entre amis pour "contempler les fleurs" (hanami), manger et boire. Les festivals du hanami célèbrent la beauté des cerisiers en fleurs et sont, pour beaucoup, une occasion de se reposer et de profiter du paysage

Quelle est la meilleure période pour admirer les cerisiers en fleurs ?

Kyoto : Mi-mars à mi-avril
Tokyo : Mi-mars à mi-avril
Kyushu (sud) : Mi-mars à mi-avril
Tohoku (nord) : Mi-avril à fin-avril
Hokkaido (nord) : Mi-avril à fin-avril


Destination Japon

Les érables rouges

Au Japon, la beauté des érables japonais rouges est particulièrement recherchée. Koyo, qui signifie littéralement « feuille rouge », est l'appellation japonaise du changement de couleur des feuilles en automne, en particulier celles de l'érable japonais ou du ginkgo. Il est aussi apprécié par les Japonais que les cerisiers en fleurs au printemps. Koyo est l'objet d'une coutume traditionnelle d'apprécier la beauté de ces feuilles, que l'on appelle momijigari littéralement « chasse aux feuilles rouges ».

Quelle est la meilleure période pour admirer les érables rouges ?
Kyoto : Mi-novembre
Tokyo : Mi-novembre à début décembre
Kyushu (sud) : début novembre à fin novembre
Tohoku (nord) : Mi-octobre à fin octobre
Hokkaido (nord) : Mi-octobre à début novembre

Attention cependant, ces périodes peuvent varier selon la hauteur du lieu et l’année.