Actualités

Le Musée du Manga

03/04/2017

Ce mercredi 29 mars 2017, une nouvelle adaptation cinématographique de Ghost in the Shell est sortie au cinéma. Mais savez-vous qu’à l’origine cette histoire est tirée d’un manga ? Cliché par excellence du Japon, le manga est un art à part entière qui prend une place importante dans la culture nippone, tellement importante qu’il existe même un musée qui lui est dédié à Kyoto.



 
Le musée international du manga a été fondé conjointement par la municipalité de Kyoto et l’Université Kyoto Seika, spécialisée dans l’étude et la formation des futurs mangakas (tant dans l’anime que dans le manga). Il a ouvert ses portes en 2006 dans une ancienne école primaire et regroupe une collection de plus de 300 000 ouvrages, allant des magazines de l’époque Meiji jusqu’aux dernières œuvres modernes publiées. Celles-ci sont classées en fonction des années. Toutes les œuvres sont dans leur langue originale de publication, autrement dit une écrasante majorité en japonais mais il existe quelques rares exemplaires de comics ou de bandes dessinées en anglais voire en français, démontrant le lien existant entre ces différentes formes de lecture. Mais ne vous inquiétez pas, le guide fourni à l'entrée ainsi que les explications existent en cinq langues, dont en français.

Le musée est également un lieu de recherche et d'études pour les étudiants de l'Université. En effet, plus de 30 ans de recherches sur l'éducation et la culture autour du manga sont disponibles. De plus, en collaboration avec les écrivains, les éditeurs et les autres personnes impliquées dans la production, le musée travaille à promouvoir le métier en publiant les résultats de ses recherches.
 

Enfin, en plus de la recherche et du répertoriage des œuvres, le musée est également un lieu de détente avec une bibliothèque de mangas s’étalant sur près de 3 étages. Un véritable lieu de plaisir pour les fans de mangas qui pourront assouvir leur passion.  Il existe même un pass annuel permettant au visiteur de venir autant de fois qu'il souhaite, preuve de l'engouement que peuvent avoir certains japonais pour la lecture de mangas.